Un week-end entre Villedieu-les-Poêles et le Mont Saint Michel

A l’occasion de la fête des mères, j’ai emmené ma mère pour un week-end entre filles dans la Manche.

VILLEDIEU-LES-POELES

Située au cœur de la Manche, Villedieu-les-Poêles est un petit village labellisée « Villes et Métiers d’Art » avec ses nombreux musées tels que tels que la Fonderie de Cloches, l’Atelier du Cuivre et bien d’autres.

Lors de notre passage dans cette ville, nous fêtions les 75ans du débarquement et de la bataille de Normandie, un décor avait été installé pour l’occasion, avec un char, un avion et les couleurs de la France.

Même si c’est une petite ville, et que le tour est vite fait, (une petite journée est suffisante pour visiter la ville) je trouve qu’elle est bourrée de charme et très typique. On a adoré passé notre journée dans ses jolies ruelles et ses maisons en brique.

Pour le repas, nous avons mangé dans un restaurant « La cuisine de Léonie » les plats étaient copieux et bon, je vous recommande cette adresse.

AVRANCHES

Pour la suite de ce week-end, nous avons fait un arrêt à Avranches.

La ville possède un patrimoine civil important : donjon, remparts, Grand Doyenné… Ancien évêché, elle détient également un grand patrimoine religieux.

Ce que j’ai le plus aimé à Avranches c’est le jardin des plantes.
Situé sur une colline, il offre un superbe panorama sur la Baie du Mont Saint-Michel. Guy de Maupassant s’en inspira même dans l’une de ses nouvelles.

Réhabilité en 2006, suite à de nombreux dégâts lors de la tempête de 1999, il comprend désormais 12 jardins thématiques pour le plaisir des promeneurs.
Malheureusement, la canicule a eu raison de nous et nous avons vaguement visité Avranches, car la chaleur était vraiment insupportable.

Côté bonne adresse, j’ai eu deux vrais coups de cœur.
Le premier est un magasin de vêtement « Entre filles » les collections sont choisies avec goût, le lieu est superbement bien décoré avec un accueil génial. J’ai acheté cette robe longue parfaite pour l’été !

Ensuite côté nourriture, gros coup de cœur pour « La dinette » les produits sont cuisinés sur place, carte variée, le lieu est magnifique et le personnel est très sympathique.

MONT SAINT MICHEL

Pour finir ce week-end de fête des mères, j’avais réservé une nuit au cœur du Mont Saint Michel.

Surnommé « Merveille de l’Occident », le Mont Saint-Michel se dresse au cœur d’une immense baie envahie par les plus grandes marées d’Europe.

C’est un endroit que nous aimons beaucoup ma mère et moi, qui nous rappelle de bon souvenir puisque nous passions tous nos étés en Bretagne et un passage au Mont St Michel était obligatoire pour aller manger des caramels au beurre salé.
Même si je passais par cet endroit tous les étés, c’est toujours un plaisir de le redécouvrir et de voir les nouveaux aménagements.
Nous avons bien sûr visité l’incontournable abbaye, que je vous recommande.

Depuis l’abbaye vous avez une vue magnifique sur la baie et le Mont.
Ce que j’ai le plus apprécié dans cette visite c’est les maquettes représentant le Mont à différentes époques, on voit les différentes constructions qui ont été rajoutés et je trouve ça très intéressant de voir l’évolution.

Occupant le sommet du Mont, le cloître est comme suspendu entre mer et ciel.

Dans son espace clos, les arcades des galeries sont soutenues par de ravissantes colonnettes, disposées en quinconce pour accentuer l’impression de légèreté. Leur ornementation comporte des sculptures, dans un décor de feuillage orné.

Le saviez-vous ? Classé sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1979 au titre du « Mont-Saint-Michel et sa baie ». Le Mont-Saint-Michel est l’un des premiers biens culturels français inscrits. Puis en 1998, le site est une nouvelle fois classé au titre des « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France ». Cette double reconnaissance démontre la valeur universelle et exceptionnelle de ce monument.

Je vous conseille de prendre des entrées directement sur internet, deux files d’attentes sont mis en place et celle des entrées déjà acheter et bien moins longue.

Côté repas nous avons mangé au restaurant de l’auberge saint pierre, c’était vraiment très bon et le prix était correct, car au Mont, les prix s’envolent très vite.
Puis nous sommes sorties du Mont pour avoir une vue d’ensemble de nuit avec les lumières allumées, vraiment incroyable!

Et enfin nous avons dormi dans le mont à l’Auberge du Mont Blanc avec une vue sur les ruelles et sur un joli nie d’oiseau. Le petit-déjeuner du lendemain matin se présentait sous forme de buffet et bien copieux, servis au restaurant de l’hôtel.

Ce week-end mère/fille était absolument géniale, ça fait du bien d’avoir ces moment-là avec ses proches, de décompresser, de profiter de l’air marin et également de profiter de notre joli patrimoine.

Je m’excuse pour cette longue absence, mais difficile de gérer le travail, le blog et la vie personnelle.
N’hésitez pas à me suivre sur instagram (@laventuredecindy) où je suis beaucoup plus active.

Mes objectifs pour cette nouvelle année scolaire

En cette nouvelle rentrée scolaire, je me suis fixée de nouveaux objectifs et je compte bien m’y tenir !

Mon premier objectif est de prendre du temps pour moi, j’ai tendance à faire passer le besoin des personnes qui m’entourent avant le mien et du coup je m’oublie, j’aimerais profiter un peu plus des petits plaisirs du quotidien sans devoir décaler mes projets pour éviter de dire non à quelqu’un.

Alors pour mettre cet objectif à profit j’ai décidé de m’inscrire à des cours de Yoga !
Je suis quelqu’un d’assez stressé, angoissé et… pas très souple alors je pense que ça va m’aider sur plusieurs points, mais aussi parce que je pense que ça peut libérer mon esprit et penser à autre chose au lieu de rester fixer sur le négatif.

Ensuite, j’aimerais reprendre quelquefois par mois la piscine, j’adore nager et j’ai pratiqué la natation en club pendant quelque année et pendant mes vacances cet été, je me suis rendu compte que ça me manquait beaucoup.

Cette année j’ai aussi pour objectif de m’améliorer en anglais. Lors de mon voyage à Prague en solo, je me suis vite rendu compte que mon niveau d’anglais m’empêchait de communiquer avec beaucoup de monde et j’ai vite regretté de ne pas avoir assez écouté en cours !

J’espère que cette année sera toujours aussi riche en voyage ! j’ai vraiment trouvé quelque chose qui me donne envie de me lever le matin, qui me passionne et qui me pousse à sortir de ma zone de confort.

Et puis enfin, cette année je voudrais continuer mon blog et partager avec vous, même si avec la rentrée c’est un peu plus compliqué pour vous poster des articles, j’ai plein d’idées d’articles qui attendent sagement que je puisse les rédiger et j’aimerais aborder plus de sujet autre que les voyages.

J’espère que ce petit article de rentrée scolaire vous plaira, n’hésitez pas à me dire vos objectifs pour cette nouvelle année et sur ce, je vous souhaite une bonne année scolaire.

Top et flop des produits Yves Rocher

Yves Rocher est l’une des marques avec lequel j’ai commencé à prendre soin de moi. Accessible niveau prix et aussi, car il y a beaucoup de boutique, c’est une marque que j’affectionne beaucoup.

J’ai décidé de vous faire un top/flop des produits que j’ai testés, que j’ai aimé et ceux que je n’ai pas aimé.

1. Les tops de mes produits Yves Rocher

Catégorie Cheveux

Shampooing soin lissant : J’ai beaucoup aimé ce produit, la texture crémeuse, l’odeur et la formule sans parabène ni sulfate à 96% d’origines naturelles ont su prendre soin de mes cheveux et de mon cuir chevelu très sensible du au psoriasis.
Je ne suis pas très aventureuse au niveau des shampooings à cause du psoriasis que j’ai au niveau du cuir chevelu. Pour trouver un shampooing que j’arrive à supporter et qui convient à mon type de cheveux (bouclé et souple) ce n’est vraiment pas facile, alors je vais vraiment le regretter, car c’est un produit que j’ai trouvé lors de mon séjour au Maroc et le flacon est bientôt vide.
Je ne sais pas encore s’il est possible de l’avoir en France, je vais aller me renseigner.

Après-shampooing lissant : De la même gamme que le shampooing, cet après shampooing est mon gros coup de cœur.
Il a une odeur à tomber et il nourrit les cheveux extrêmement bien, niveau composition c’est pareil que le shampooing sans parabène ni colorant ni silicone et à 97% d’origine naturelle.

Catégorie soin visage

Masque désincrustant pore clearing mask : Ce petit masque à laisser poser 3 minutes a pour effet de désincruster les boutons et les points noires, il a une action sur l’absorption du sébum et d’apaiser les rougeurs.
Ayant une peau mixte à tendances grasse je trouve qu’il est assez efficace sur ma peau surtout pour les boutons qui apparaissent à un moment précis de chaque mois.

Hydra végétal : prix 15,90€ : Pendant les périodes d’hivers et même l’été après la plage, j’aime bien utiliser ce masque pour nourrir en profondeur ma peau, sa texture rafraichissante et son odeur sont très agréables.
Il est à utiliser 2 fois par semaine, je le laisse poser une dizaine de minutes puis-je retire l’excédent avec un coton.

Sebo végétal : prix 15,90€ : Sous forme de gel, cette crème pour les peaux mixtes à grasses est un bonheur à utiliser, j’ai l’impression de me répéter mais l’odeur de cette crème est à tomber ! la texture également même si pour mon type de peau, cette crème est encore trop riche en crème de jour alors je l’utilise en crème de soir et là elle est parfaite !

Huile micellaire démaquillante : prix 9€ : il y a maintenant quelques mois que je me suis rendu compte que le démaquillage à l’eau micellaire était à l’origine de certains petits boutons que je pouvais avoir que j’avais toujours l’impression d’avoir quelque chose sur ma peau, alors je suis passé à l’huile démaquillante.
J’avoue, que les premières utilisations, je n’appréciais pas trop, quand on se démaquille les yeux avec on voit flou pendant quelques minutes, j’avais peur que ma peau devienne encore plus grasse, mais alors après plusieurs essaies je ne peux maintenant, plus m’en passer ! J’ai vraiment l’impression que je n’ai plus aucune trace de maquillage, ma peau est plus belle et j’ai surtout moins de bouton.

Gel nettoyant Hydra végétal : prix 13,90€ : Et pour parfaire mon démaquillage j’utilise ce gel nettoyant, rafraîchissant pour les peaux normales à mixtes, avec une petite brosse avec des picots pour bien désincruster mon visage de tous les résidus accumuler au fil de la journée.
C’est un produit que j’ai fini des dizaines de fois que je ne cesse de racheter.

Catégorie soin du corps

Gommage végétal à l’abricot : prix 9,90€ : Je vous en avais déjà parlé dans l’article « mes essentiels de l’été » ce scrub ne me quitte plus.
Son odeur est encore à tomber, mais il est surtout très efficace pour enlever les peaux mortes et faire de jolies jambes toutes douces.

Lait corps hydratant à l’Aloe Vera : prix 11,90€ : Même si je suis plus fan de the body shop pour les crèmes hydratante corps, j’ai été agréablement étonné de cette crème qui hydrate très bien la peau, mais surtout qui pénètre très rapidement, ce qui n’est pas le cas des he body Shop, à mon sens.

Catégorie maquillage

Fond de teint Pure light : prix 23€ : Je n’utilise que très rare du fond de teint, mais quand je dois sortir pour un évènement spécial, j’adore utiliser celui-ci.
Il n’est pas trop couvrant, juste pour camoufler les imperfections et les rougeurs, on n’a pas l’impression de porter quelque chose sur le visage et c’est ce qui le rend très agréable.

Correcteur peau parfaite Zéro défaut : prix 11,90€ : Pour mon maquillage du quotidien, j’utilise ce correcteur pour mes cernes, mes imperfections et mes petites rougeurs.
Couvrant et facile de travailler ce correcteur est pour moi mon indispensable.

Stylo sourcils précision 12h : prix 11,50€ : Mon plus gros complexe mes sourcils ! Il est équipé d’une partie crayon rétractable (pas besoin de le tailler) et d’un goupillon pour bien placer ses sourcils avant de commencer à redessiner ses sourcils. Ce crayon est mon meilleur allié pour dessiner, corriger et retracer mes sourcils.
Son seul défaut, il se termine beaucoup trop vite !

2. Les flops de mes produits Yves Rocher

Huile de soin douche : prix 11,90€ : Ce produit est censé être nourrir et satiner votre peau très sèche sous la douche, je trouve qu’il n’a aucun effet si on utilise une fraise de douche.

Sérum lacté anti-frise : De la même gamme que le shampooing et l’après-shampooing, ce sérum est pour moi un gros flop, je ne trouve pas l’intérêt de ce produit, il n’a aucun effet, il ne rend pas les cheveux plus brillants bref, je ne le rachèterais pas.

Mascara sexy pulp : prix 19,90€ : Déjà je l’ai eu en teinte brun alors que je l’avais pris en noir, mais je m’en suis rendue compte qu’en l’ouvrant bref, ce mascara est une grosse déception il n’apporte ni volume ni longueur.

Je pense que vous l’avez maintenant compris, Yves rocher est une marque que j’affectionne beaucoup, je trouve le rapport qualité prix extra et en plus, ils font vraiment un effort sur la composition de leurs produits.


J‘espère que cet article tops /flops vous plaira et surtout si ce forma vous plait, n’hésitez pas à me dire sur quelle marque de cosmétique vous aimeriez avoir mon avis.
Et vous, quels sont vos produits Yves Rocher top et flop ?

Nice et ses alentours

On se retrouve aujourd’hui pour un article qui va être un peu blabla puisque je vais vous parler de mes 15 jours passés à Nice et ses alentours.
Je n’avais jamais été à Nice, pourtant c’est une ville incroyable.

L’incontournable promenade des Anglais, comment ne pas aller à Nice sans aller se balader sur ce lieu mythique, beaucoup plus agréable en soirée avec des animations de rue et des artistes, d’ailleurs je vous conseille vivement d’y aller si vous souhaitez des tableaux ou dessin de paysage Niçois.

J’ai aussi pris l’ascenseur pour monter à La Colline du Château ou la vue qui est incroyablement magnifique donne sur la Baie des Anges, le port, la vieille ville et les toits de Nice. Vous pouvez aussi vous promener dans le jardin Botanique, voir la magnifique cascade ou encore les vestiges de l’ancienne cathédrale datant du XIème siècle.

Nice et son magnifique quartier du vieux Nice, incontournable lui aussi, c’est un quartier très animé, vous pouvez trouver des commerçants de produits locaux, des vendeurs de souvenirs ou encore des restaurants, d’ailleurs je vous conseille vraiment de goûter la Soca, une spécialité Niçoise!

Situé sur la colline du Mont-Boron dominant la baie de Nice et la rade de Villefranche-sur-Mer, le fort du Mont-Alban, bâti vers 1560, constituait l’un des points de défense majeur du comté de Nice.
La visite de ce site, dont les murs témoignent du passage des artistes de l’École de Nice, vous mènera dans la vie quotidienne des soldats du XVIe au XXe siècle.

À une 1h30 de Nice dans la montagne, le joli lac du Boréon (situé à St Martin-Vésubie) idéal pour les passionnés de pêche, pour visiter le parc Alpha, exclusivement dédié aux loups ou pour faire une randonnée à cheval, avec ma cousine on a opté pour la troisième idée et c’était vraiment incroyable. Une demi-journée à explorer la montagne, la forêt, passer dans les rivières et profiter du cadre exceptionnel (je le conseille pour des personnes qui sont déjà montés à cheval, c’est vraiment sportif!)

Si je devais vous conseiller une plage c’est sans hésiter que je vous dis La Petite Afrique à Beaulieu sur mer, un côté plage privée et un côté public avec de quoi se restaurer dans un cadre très sympa mais également très connu donc attendez-vous à être nombreux sur la plage.

Un vendredi matin, en direction de Cannes pour prendre le bateau et faire une escapade pour visiter les îles de Lerins, on a posé les pieds sur l’île de Sainte Marguerite, on a visité le fort qui se trouve sur l’île, on s’est baladé dans les jardins et après direction la plage et ses eaux transparentes avec une magnifique vue sur Cannes.
Si vous décidez d’aller sur l’île, pensez à prendre de l’argent en espèce, la carte bancaire ne passe pas…

Côté restaurant, je vous conseille DS Delices (16 Cours Saleya) pour une pause milkshake et je vous conseille aussi le moelleux chocolat, une vraie tuerie! Café de Turin (5 Place Garibaldi) pour aller déguster des fruits de mer et Shalimar (11 Rue Biscarra) si vous voulez manger Indien.

Comme je vous l’ai dit en début d’article, j’ai vraiment adoré Nice, c’est une très jolie ville et dynamique.

Je vous laisse avec une dernière photo, un panorama de la vue du Château de Nice et je vous dis à bientôt pour un nouvel article.

Mes bonheurs du mois de Juillet

En ce mois de Juillet, bien chargé qui est encore passé à une vitesse folle, j’ai plusieurs petits bonheurs à vous partager.

Mon premier bonheur a été mon séjour à Prague, en République Tchèque qui a eu lieu mi-juillet.
Pour ce voyage de cinq jours, je suis partie seule, un besoin que je ressentais et dont mon bilan est mitigé, mais je vous ferais un article son mon expérience du voyage en solitaire.
Cependant, Prague, est une ville absolument géniale qui regorge de quartier, de monument magnifique. Il y a tellement de choses à faire, que l’on ne s’ennuie pas en cinq jours dans cette capitale qui ne s’arrête jamais.

Pour mon plus grand bonheur, netflix a sorti la saison trois de La Casa de Papel.
Autant j’avais moins aimé la saison d’avant autant j’ai adoré celle-ci que j’ai regardé en deux jours en compagnie de mes deux copines Perrine et Maureen, en vacances à la maison.

J’ai également passé une superbe semaine avec les filles, qui n’habite pas près de chez moi et donc forcément on ne se voit pas souvent.

Là on peut dire, qu’on a rattrapé le temps perdu même si forcément, chat noir comme je suis, il nous est arrivé des galères pas possibles comme perdre mes clés de voiture à la plage (forcément ça serait trop simple, dans ma voiture il y avait mes clés d’appartement dans lequel se trouvait le double de mes clés de voiture et donc impossible de rentrer chez moi en plus de ne plus avoir de voiture… bon l’histoire c’est bien terminé quelqu’un les avait gentiment ramassé et donnés au poste de secours)

Livre : Entre ciel et Lou de Lorraine Fouchet

Résumé : Jo vient de perdre l’amour de sa vie, son souffle, son rire et son appétit : Lou. Il est désormais seul sur l’île de Groix, leur île, celle qu’il a choisie et qu’elle a épousée en même temps que lui. Lors de ses funérailles, entouré de ses enfants, Cyrian et Sarah, avec qui il nourrit des rapports distendus, le notaire lit le testament. Jusqu’à cette annonce fracassante : Jo l’a trahie. Stupeur ! Ce dernier comprend que Lou, mère dévouée et épouse amoureuse, n’a pas dit son dernier mot et lui lance un ultime défi. Son  » piroche  » aura deux mois pour renouer avec Cyrian et Sarah, et surtout, les rendre heureux. Mais entre une belle-fille acariâtre et jalouse, un fils sur la défensive, une petite-fille en mal de père et une fille cabossée par l’amour, Jo a du pain sur la planche… Haut les cœurs !

Chaque famille a son lot de secrets, de colères tues et de sourires entendus. Lou, Jo et leurs enfants ne dérogent pas à la règle. Mais est-il jamais trop tard pour se retrouver et rattraper le temps perdu ? Avec Entre ciel et Lou on rit, on pleure, on s’engueule, et surtout, on s’aime ! Un roman aux effluves iodées à dévorer emmitouflés face à la mer.

Autant j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire autant une fois dedans j’ai dévoré ce livre, on s’’attache énormément aux personnages et on veut savoir, pourquoi Jo a trahi Lou.

Et enfin, ce mois-ci je me suis découverte une passion pour les boucles d’oreilles « anneaux » et surtout pour cette paire qui vient de chez H&M. Je la trouve très classe et peut changer une tenue pour seulement 4€99 ! Malheureusement je n’ai pas trouvé de lien internet

Et vous, quels ont été vos bonheurs du mois ?

Bruges

Mon dernier arrêt en Belgique a été pour visiter Bruges, capitale de la Flandre-Occidentale située au nord-ouest de la Belgique.
Bruges se distingue par ses canaux, ses rues pavées et ses bâtiments médiévaux. Son port, Zeebruges, est un centre important pour la pêche et le commerce européen. Au centre-ville, la place du Bourg abrite l’hôtel de ville (Stadhuis), qui datant du XIVe siècle. Puis, la Grand-Place, qui comprend un beffroi du XIIIe siècle avec un carillon de 47 cloches et une tour de 83 m de haut offrant une vue panoramique sur la ville.

Beffroi : Situé sur la place centrale de la ville, le Markt, le Breffroi est l’une des constructions les plus importantes de Bruges de par sa taille, haute de 83 mètres.
Le carillon du Beffroi, un des plus célèbres d’Europe, est doté de 47 cloches et est partiellement automatisé pour sonner les heures.

Le Markt : La Grande Place de Bruges (nommée Grote Markt) est un des lieux incontournables de la ville.
Située en plein centre et s’étalant sur 1 hectare, la place pavée est entourée de monuments importants comme le Beffroi.
Tout autour, des bâtiments d’époques diverses aux façades colorées avec à leur base des commerces (essentiellement des restaurants) complètent l’ensemble et d’ailleurs, je ne vous conseille pas tellement les restaurants situés sur cette place, certes vous avez une très jolie vue cependant c’est cher et ce n’est pas là où j’ai le mieux mangé.

Côté Nord, un ensemble typique de maisons à pignons étagés clôt la place. Derrière cette facade, les plus curieux imagineront les restes de l’ancienne église St Christophe

Côté Est, le palais provincial est l’élément majeur. Le bâtiment à gauche en pierre bleue est la résidence du gouverneur même si les lieux n’ont jamais été utilisés pour leur fonction initiale.

Au Sud, le beffroi de Bruges s’élance dans le ciel. Massif à sa base et de style gothique primitif, il fait un usage très important de briques locales.

L’Ouest accueille plusieurs bâtiments de style divers avec des repères temporels aujourd’hui désuets : une girouette et une boule de Quetelet (anémoscope). Au sol, devant la maison Bouchoute, des clous insérés dans le sol montrent l’emplacement exact du méridien.

Au centre : une statue représentant Pieter de Coninck et Jan Breydel, célèbres révolutionnaires du 14ème siècle qui luttèrent contre les privilèges du sang.

Parc Arentshof : Arentshof est un espace ouvert qui offre une vue magnifique à la fois sur Bonifaciusbridge, l’église Notre-Dame et le palais Gruuthuse. Au centre de la place, il y a deux anciennes colonnes de l’ancien Water Hall. À côté des haies vertes et des arbres, des bancs permettent de faire une pause après une longue marche.
J’ai adoré ce joli parc avec l’accès au Pont st Boniface.

Pont st Boniface / Bonifaciusbrug : Ce pont typique de l’atmosphère médiévale et romantique de Bruges. Il fait partie des lieux incontournables de la ville. Sont accès réservé aux piétons permet de faire découvre aux visiteurs qui traversent le parc Arentshof, l’église Notre-Dame.
Depuis le sommet du pont, la vue sur le canal et les bâtiments alentours est vraiment super jolie.
Discret, le pont de briques et de pierre, de forme pointue traverse un canal emprunté par les bateaux de tourisme. S’élevant à moins de 2m de l’eau, les passagers des bateaux baissent la tête pour le franchir. Pour les conducteurs de bateaux, il faut viser juste : invisibles depuis le pont, des avancées en pierre sous le pont obligent les bateaux à franchir le pont bien au milieu. L’espace est d’ailleurs assez étroit et empêche deux bateaux de se croiser.

Quai du Rosaire / Rozenhoedkai :

Depuis le quai du Rosaire, vous admirerez Bruges dans toute sa splendeur : près du bassin se trouve la jolie maison des Tanneurs (Huidenvettershuis), qui date de 1630, bel exemple d’architecture civile. Une maison à tourelle se dresse un peu plus loin. Au-delà, vous apercevrez la haute toiture de la chapelle du Saint-Sang. À gauche, majestueux, presque austère, se détache le puissant beffroi.
C’est également l’endroit le plus photographié de Bruges.

Les canaux : Surnommé la Venise du nord, les canaux de Bruges permettaient un accès facile à la mer et les différents quais de chargement / déchargements qui quadrillent la cité belge étaient très souvent bondés, bruyant et fort agités.
Aujourd’hui, les canaux de Bruges n’ont plus aucune utilité sauf à permettre de sympathiques balades et de réjouir les visiteurs, se balader le long de ces canaux est agréable, ils permettent de profiter de la tranquillité et de faire de belles photos souvenirs.

Musée du chocolat : Grande fan de chocolat que je suis, je ne pouvais pas venir en Belgique sans faire le musée du chocolat.
Choco-Story a ouvert ses portes en 2004. De nombreux objets sont exposés, des explications sur l’histoire de la fève de cacao sont à lire et permettent d’en savoir plus sur le chocolat.
Le musée, adapté aux familles avec des jolies vitrines pour les enfants vaut le détour et permet de faire d’une pierre deux coups en liant culture et dégustation.
Vous pourrez également faire des quizz pour savoir quel chocolat est fait pour voir, voir des sculptures en chocolat et je peux vous dire que c’est impressionnant.
Et enfin un atelier de confection et de dégustation se trouve avant la sortie du musée.

Quartier de la Hanse : Ensemble historique majeur à Bruges, le quartier de la Hanse se déploie au Nord-Est de la ville en suivant un des canaux principaux.
La Hanse ou ligue hanséatique était le regroupement des principales villes commerçantes de la mer du Nord durant le moyen-âge.

Hôtel de ville : Situé sur la place de Burg, cet édifice fut bâti à la fin du 14e siècle dans le style gothique flamboyant, très ouvragé. Il fut restauré au 19e siècle L’envolée de la façade est accentuée par la présence de trois tourelles et par un décor très riche.

Bonne adresse : Espresso Bar (Sint-Jakobsstraat 10, 8000 Brugge, Belgique) Pour une pause rafraichissement, leurs milkshake sont à tomber !

Mes essentiels pour l’été

Gommage corps : Lors dès les premiers rayons de solaire, afin d’avoir un beau bronzage et de le garder plus longtemps, je fais un gommage sur l’ensemble de mon corps.
J’utilise depuis peu, le gommage végétal à la poudre d’abricot de chez Yves Rocher.
J’adore son odeur et ces grains, je l’utilise sur peau sèche pour un meilleur résultat environ une fois par semaine.

Crème hydratante corps : The body shop est une marque que j’affectionne beaucoup, leurs produits sont très efficaces, leurs odeurs à tomber et c’est une marque non testée sur les animaux.
J’ai jeté mon dévolu sur le beurre corporel au Pamplemousse rose, ça fait maintenant des années que je l’achète, je ne me lasse absolument pas de cette odeur fruitée qui est parfaite pour l’été et qui hydrate un maximum la peau, été comme hiver.

Crème solaire corps : Comme je vous l’avais expliqué dans l’article « Les grains de beauté sont-ils si beaux ? »  Il est impossible pour moi de sortir sans une crème solaire haute protection, même si je dois éviter un maximum l’exposition au soleil.
Sous les conseils de mon médecin, j’ai acheté la crème solaire Photoderm max SPF 50+ de chez Bioderma. C’est une brume solaire qui s’applique à 20cm de la peau et qui ne nécessite pas de l’étaler. J’aime beaucoup cette crème solaire, elle protège vraiment très bien du soleil contrairement à ce que l’on peut trouver dans les grandes surfaces.
Le seul point négatif c’est qu’elle ne protège pas la nature et les coraux.

Crème solaire visage : Comme pour le corps, je protège un maximum mon visage du soleil et cela passe donc par l’application d’une crème solaire avec un SPF 50.
Celle que j’utilise est celle d’Yves Rocher « Crème solaire peau parfaire anti-brillance », et oui rien que ça.
L’odeur de monoï, la texture de cette crème sont vraiment très agréables, elle fait bien son travail et protège bien la peau des coups de soleil, cependant, je trouve qu’elle fait briller la peau, je ne suis peut-être pas le bon exemple car j’ai la peau mixte à grasse, mais pour mon cas, le côté anti-brillance, on repassera !

Chapeau : Mon indispensable pour éviter les mots de tête, le soleil qui cogne trop fort sur la tête, mais aussi car j’ai les yeux fragiles et que souvent les lunettes de soleil ne me protègent pas à 100%.

Vernis : Pour moi l’été rime avec vernis, forcement on met de sandales et autant je ne mets plus de vernis à mes mains, car il s’écaille trop vite ou alors je n’ai pas le courage d’attendre 30-45 min qu’il sèche, mais alors je ne me vois pas ne pas mettre de vernis à mes pieds.
Et le vernis que je mets le plus et que je rachète à chaque fois c’est le numéro 300 « Glastone-berry » de chez Rimel en collaboration avec Rita Ora, un rouge orangé qui s’accorde avec tout, parfait pour l’été !

Livre : « Il est grand temps de rallumer es étoiles »de Virginie Grimaldi

Résumé : Anna, trente-sept ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.
À dix-sept ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Lily, du haut de ses douze ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.
Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.
Vous connaissez ma passion pour les voyages et pour les livres de Virginie Grimaldi, alors quand j’ai lu le résumer de celui-ci, je me suis empressé d’aller l’acheter.
Je le garde bien précieusement pour les journées plages ou détente sur la terrasse.

« Avant toi » de Jojo Moyes

Résumé : Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.
C’est tout simplement le livre tiré du film « Me Before you » qui est mon film romantique préféré et dont j’ai entendu beaucoup parlé de la trilogie de livre.

Podcast : Pour aller au travail, je prends les transports en commun et ces derniers temps, j’en avais un peu marre d’écouter de la musique, alors j’ai commencé à écouter des podcasts.
Plus précisément ceux de deux auteurs : Victoria du blog Mangoandsalt et ceux de Michael Pinatton de Traverser la frontière.

Victoria avec sa voix si apaisante, nous raconte les choses qu’elle a aimées, sa vie d’expatrier à Amsterdam ou encore, comment faire des boutures de plante.

Et Michael, expert en voyage, va à la rencontre de voyageurs, pour faire des interviews sur leurs vies et sur leur passion du voyage

Et vous, quels sont vos essentiels pour l’été ?