Essaouira

La ville d’Essaouira qui est très différente de Marrakech, notamment par ses maisons de couleur blanche et bleu qui font plutôt penser à la Grèce, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Son calme et son bord de mer, idéal pour pratiquer du windsurf et du kitesurf, grâce aux vents puissants qui soufflent presque constamment dans la baie (d’ailleurs je vous conseille de bien vous couvrir) et d’ailleurs, la ville accueille chaque année une étape de la Coupe du Monde de Kitesurf.

Le port d’Essaouira est un des lieux qui connait le plus d’animation et de vie. Il faut dire qu’une grande partie de l’économie locale tourne autour de la pèche.
C’est donc un grand moment lorsque les bateaux rentrent au port.

Le poisson est alors vendu à la criée et le spectacle mérite vraiment que vous vous y attardiez. Dans ce décor, viennent quotidiennement s’y ajouter une nuée de mouettes venue pour leur déjeuner.
Sur les quais on peut aussi voir construire des bateaux tout en bois, selon des techniques et procédés traditionnels. Il n’y a qu’à Essaouira que l’on peut assister et participer à ce genre de spectacle.

Pour votre repas du midi et si vous aimez le poisson, je vous conseille les barbecues que vous trouverez près du port, des étals de poisson frais vous seront proposés pour un prix vraiment dérisoires (une sole, un loup de mer, des crevettes deux salades de crudité, une assiette de frite et des boissons pour 15€ pour l’ensemble, imbattable !)

Sqala de la Kasbah est une rue étroite avec un passage sous voûte, qui vous donnera une illusion de magie. Il faut savoir que les fortifications que vous verrez à ce niveau, avaient pour objectif de protéger la ville autrefois, des attaques venues de la mer.

Vous vous retrouverez sur la place Moulay Hassan.
Vous ne pouvez pas la rater, c’est la place la plus animée de la ville avec tous ses cafés et ses commerces, d’ailleurs vous trouverez une excellente crêperie qui vous propose une grande déclinaison de crêpe qui sera ravir tous les goûts (fraises, chantilly, kinder, oréo…)

Pour découvrir la médina d’Essaouira n’hésitez pas à emprunter ses petites ruelles, au hasard, vous découvrirez plusieurs artisans/commerçants.

Pour une excursion à Essaouira, vous pouvez louer une voiture ou prendre une navette.
Nous avons opté pour cette deuxième solution et nous sommes passés par booking en prenant un guide, ce qui nous a permis de nous arrêter voir des oliviers, d’avoir une vue imprenable sur Essaouira, d’en apprendre plus sur la fabrication de l’huile d’argan en s’’arrêtant à la coopérative des femmes.
Libre à vous de choisir cette excursion avec ou sans guide.

Dans la vidéo et à partir de 3:28 jusqu’à 5:04, je vous embarque à Essaouira

Pour conclure cette excursion à Essaouira, j’ai adoré découvrir cette ville qui change de Marrakech et qui permet de faire un break avec la foule car malgré qu’Essaouira soit touristique, vous pouvez profiter du soleil, de la mer pour se baigner les pieds et manger du poisson qui sort du bateau, un véritable coup de cœur pour cette ville !

Publicités

Marrakech


Marrakech, ancienne cité impériale de l’ouest du Maroc, c’est une ville qui regorge de palais, de jardin avec une architecture incroyable.
La ville qui a conservé sa médina et son charme traditionnel avec ses souks, a su également se moderniser avec le nouveau quartier la Gueliz.
Je partage avec vous, ma semaine au Maroc, mes coups de cœur et les inratables de cette ville qui m’a totalement conquise.
J’ai également fait une vidéo de mes visites en mode « vlog » j’espère que ça vous plaira, n’hésitez pas à commenter la vidéo et à me donner vos impressions.

Jardin des secrets (50 dirham) : Les origines du jardin secret remontent à l’époque de la dynastie saadienne, il y a plus de quatre cents ans.
Le palais fut détruit à la fin du 17eme siècle puis reconstruit dans un style Arabo-andalous marocain, le jardin est un petit havre de paix où vous trouverez différentes fleurs, une architecture riche en différentes pratiques et des petites tortues !
Vous trouverez également un film retraçant le travail effectué pour reconstruire et restaurer le jardin que je trouve vraiment très bien fait, on se rend compte du travail manuel et l’investissement qu’a demandé ce lieu.  Le jardin possède une tour, avec un restaurant à l’intérieur et tout en haut une vue panoramique sur Marrakech.

Pour pouvoir monter dans la tour vous devez rajouter 30 dirham mais ça vaut vraiment le coup !

Jardin Majorelle (70 dirham) : La célébrité du jardin créé par Jacques Majorelle dans sa propriété acquise en 1923 en bordure de la palmeraie de Marrakech accompagnera, voire dépassera, celle de ses œuvres peintes.

Passionné de botanique, il échange avec d’autres passionnés des centaines de variétés rares d’arbres et de plantes : cactées, palmiers, bambous, cocotiers, thuyas, saules, caroubiers, jasmins, agaves, nymphéas, daturas, cyprès, bougainvilliers, fougères arborescentes…
Créateur de la couleur Majorelle, il l’introduira dans son jardin, sur les murs de son atelier d’abord, puis dans tout son domaine, en fait encore plus une véritable et fascinante œuvre d’art.
A partir de 1947, le jardin Majorelle est ouvert au public, alors que sa magnificence est déjà connue et vantée depuis plusieurs années. À la fin de sa vie, après avoir dû le morceler à plusieurs reprises, Jacques Majorelle devra vendre ce qui lui en reste. Le jardin, laissé à l’abandon, tombe en décrépitude.

C’est en 1966 que Pierre Bergé et Yves Saint Laurent découvrent, lors de leur premiere voyage, le Jardin Majorelle.
Ils deviennent propriétaires des lieux en 1980 afin de le sauver d’un projet d’hôtel de luxe, ils entreprennent de nombreux travaux de restaurations comme des systèmes d’irrigation automatique qui adaptent la répartition de l’eau, selon les heures de la journée et les besoins spécifiques de chaque plante sont installés et la flore du jardin est augmentée de 135 espèces en 1999 à 300 aujourd’hui. De nouveau, une équipe de 20 jardiniers travaille chaque jour à l’entretien du jardin, de ses bassins et fontaines.

L’atelier du peintre est transformé en un musée berbère ouvert au public et dans lequel les collections personnelles d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé sont exposées.
Décédé le 1er juin 2008 à Paris, les cendres d’Yves Saint Laurent ont été dispersées dans la roseraie de la villa Oasis et un mémorial.

Mon gros coup de cœur de ce voyage.
J’attendais beaucoup de cette visite et j’avais très peur d’être déçue, car on entend énormément parler du Jardin Majorelle, mais sa réputation est largement méritée.

Musée YSL (100 dihram) : Les passionnées de mode seront conquises par ce Musée qui retrace la carrière d’YSL.
Vous trouverez différentes créations du célèbre couturier, des images retraçant son mode de création, des prototypes, des patrons et les personnes qui l’ont inspiré tout en long de sa carrière.
Le musée accueille également une salle d’exposition temporaire, une bibliothèque de recherche rassemblant plus de 5 000 ouvrages, un auditorium de 140 places, une librairie et un café avec terrasse.

Musée de Marrakech (50 dirham) : Située dans un ancien palais datant de fin du 19eme siècle, le musée de Marrakech est composé de sa cour intérieure et de salles disposées tout autour.

Cette visite a été ma plus grosse déception de ce voyage, je pensais que j’allais dans un musée qui retrace l’histoire de la ville de Marrakech, mais en réalité c’est un musée d’art où je n’ai pas particulièrement trouvé des objets traditionnels comme indiqué sur le site du musée, l’architecture du musée reste très jolie à voir.

Tombeaux Saadiens (70 dirham) : Situé à côté de la mosquée de la Kasbah, les tombeaux Saâdiens sont un des seuls vestiges restant de la dynastie saâdienne qui régna sur l’âge d’or de Marrakech entre 1524 à 1659. Au début du 18ème siècle, le sultan Moulay Ismaïl avait décidé de faire disparaître toutes traces de cette dynastie en demandant la destruction de tous les vestiges restants. Cependant, il n’osa pas détruire leurs sépultures et ordonna que l’on mure l’entrée de la nécropole.
La visite des différents mausolées, qui contient la salle des douze colonnes, un lieu incroyable et chargé d’histoire, se fait au travers d’un jardin minimaliste nicher entre différents bâtiments.

Pour une meilleure visite, il est conseillé de prendre un guide touristique accrédité. La visite dure au maximum que 30 minutes. Si vous prenez un guide, nous vous suggérons donc de négocier un prix raisonnable pour une telle durée.

Palais de la Bahia (70 dirham): Construit au 19eme siècle le Palais de 8 hectares il est un des chefs-d’œuvre de l’architecture marocaine et de l’art islamique, un des monuments majeurs du patrimoine culturel du pays, et un des principaux lieux de tourisme au Maroc.

Surnommé « La Belle, Brillante » ce palais fait référence à la maitresse préférée du chambellan Ahmed ben Moussa, successeur de son père Si Moussa, il sera à l’origine de l’agrandissement du palais et de son jardin Islamique où vous trouverez des verger d’oliviers, palmiers, dattiers, citronniers, orangers…

Le palais de la Bahia, fait partie de mes visites préférées, l’architecture, le jardin et chaque petit détail de ce palais sont absolument incroyables.
Je vous recommande de venir tôt le matin, à l’ouverture (9h) si vous pouvez, car il y a énormément de monde.

Koutoubia : La ville de Marrakech a été capturée par les Almohades après la mort du leader Almoravide Ali ibn Yusuf en 1147. Les Almohades ne voulaient aucune trace de monuments religieux construits par les Almoravides. Abd-al-Mu’min, qui a remporté le territoire, était responsable de la construction de la première mosquée Koutoubiya sur le terrain de l’ancien palais d’Ali ibn Yusuf dans le quartier sud-ouest de la médina.
Cette première mosquée a été construite entre 1147 et 1154 et achevée en 1157. Elle a dû être reconstruite sous le calife almohade Yacoub El-Mansour, car à mi-chemin de la construction, le mihrab (niche de prière) était désaxé et non orienté vers la Mecque et a subi de nombreux changements jusqu’à la fin du XIIe siècle.

Cette mosquée est vraiment très belle, je vous conseille de faire le tour, car elle possède également des jardins et de venir quand c’est l’appel à la prière je trouve que c’est un moment vraiment incroyable.

Place Jemaa El Fna : Classé au patrimoine de l’UNESCO, la place Jemaa El Fna est un lieu incontournable de Marrakech.
Elle est animée d’une importante vie populaire de la fin de l’après-midi jusqu’à l’appel à la prière à l’aube.
En journée de nombreux artistes de rue sont présents (cracheurs de feu, tatoueuses au henné, montreurs de singes, charmeurs de serpents etc.), tandis que la nuit, c’est notamment des stands de restauration qui sont présents.
Plus d’un million de visiteurs y passe chaque année et plus de 10 000 couverts y sont servis par jour.

J’ai adoré cette place même si c’est très touristique je trouve que le rapport qualité/prix en terme de nourriture est imbattable !

Souk : Situé dans la médina de Marrakech, les souks sont des marchés traditionnels l’un des principaux lieux de commerce et très touristique, les souks sont très connus pour pouvoir faire des bonnes affaires et marchander avec les commerçants.
Ils sont organisés, selon le métier de chaque commerçant et regroupe au total plus de 2600 artisans.

Dromadaire (35€) : Pour découvrir la Palmeraie, nous avons opté pour une balade à dos de dromadaire et nous sommes passés par l’agence Dunes & désert qui proposent également quad, buggy…
Nous avons exploré le désert de pierres situé au nord de Marrakech en traversant le désert rocailleux ainsi qu’une jolie palmeraie pour arriver dans une charmante maison qui nous a permis de découvrir le mode de vie traditionnel des familles berbères, boire un thé à la menthe et manger des pâtisseries avant de reprendre la route avec nos dromadaires

SPA Traditionnel : J’ai fêté mes 25 ans à Marrakech et pour cette journée spéciale, nous avons fait un SPA traditionnel à « Les Bains d’Orient ».
Nous avons commencé par un hammam suivi d’un gommage, d’un masque puis d’un massage du corps et du visage et le tout dans un endroit vraiment absolument incroyable !
Sans doute le meilleur massage que j’ai pu avoir, avec un personnel au petit soin, nous avons fini la journée sur la terrasse à nous prélasser, à boire du thé et à manger des petits biscuits marocains.

Journée Piscine (entre 220 et 400dihram): Si vous souhaitez passer une journée au bord de la Piscine pour vous détendre un peu, je vous conseille Manzil la Tortue, le cadre idyllique avec la piscine à débordement, le jacuzzi et le parc arboré avec goût, bref c’est absolument parfait ! Et sans compter le repas qui est incroyablement délicieux avec deux menus différents, un premier menu traditionnel marocain et un autre menu européen.

Quartier Gueliz Le quartier Gueliz est le quartier « nouveau » ou « jeune » de Marrakech où vous trouverez toutes les boutiques connues.
L’ambiance est très différente de « l’ancien » quartier de Marrakech.

Où avons-nous dormi ?

Riad Kechmara, que je vous recommande, il est très bien situé (- de 10 min de la place Jemaa El Fna et de la Koutoubia, 15-20min du palais Bahia et des tombeaux saadiens) le personnel très attentionné, le petit déjeuner copieux, la literie de qualité et un endroit très typique rempli de charme.

Des bonnes adresses food ?

Café Kif-kif : 28 Rue Koutoubia, Marrakech 40000, Maroc

L’adresse : 5 Rue la Koutoublia | place Jemaa El-Fna, Marrakech 40000, Maroc

Comptoir de Darna : Avenue Echouhada, Marrakech 40000, Maroc
Restaurant typique avec danseuse orientale et musicien. Attention bonne tenue vestimentaire exigé

Argana : Jamâa el-fnna, Marrakech 40000, Maroc

Les barbecues sur la place Jemaa El Fna : attention à bien être clair dans votre commande sinon ils vous « imposent » plusieurs plats qui font grimper la note.


Je vous déconseille le « Café de France » situé sur la place Jemaa El Fna, grosse déception, très mauvais accueil avec une carte où s’est indiqué des plats qu’ils n’ont pas.

J’espère qu’a travers cet article vous aurez voyagé à Marrakech ou qu’il vous donnera envie de découvrir cette ville, car si vous êtes comme moi fan d’architecture traditionnelle, c’est la destination que je vous recommande.
N’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram, je poste très régulièrement et je garde mes stories de voyage à la une.

Deux jours à Disneyland

J’ai réalisé un rêve d’enfant de passer deux jours et une nuit à Disneyland Paris, c’était vraiment quelque chose d’incroyable alors j’ai décidé de vous faire partager ce moment.

Nous sommes arrivés à 9h30 directement à l’hôtel où nous pouvions garer la voiture et on est directement parti en parc, car nous avions les clés de notre chambre qu’à partir de 14h.

Ça faisait un petit moment que je n’étais pas allé à Disney alors on aurait vraiment dit une gamine de 5ans qui découvre le parc pour la première fois, mais je pense qu’on est tous pareil face à ce genre de parc d’attraction.

Bien sûr nous avons fait les attractions les plus connus : Palais des poupées, Ratatouille, Space moutain édition la guerre des étoiles. On a l’alterné avec le parc Universal Studio.

Vers 15heures nous sommes allés à l’hôtel pour récupérer nos clés, nous étions à l’hôtel Newport Bay Club qui est absolument incroyable.

Après la découverte de nos chambres, on a filé à la piscine pour profiter un max de ce que l’hôtel pouvait nous proposer.

D’ailleurs le décor de la piscine est vraiment incroyable, avec une partie couverte et une partie extérieure que nous pouvions rejoindre en passant sous un pont sans être obligé de sortir de l’eau.

Après cette fin de journée à la piscine direction (vers 22h) le feu d’artifice et le spectacle projeté sur le château de la Belle au bois dormant. Je crois que c’est vraiment la partie que j’ai le plus apprécié.

Lors de notre séjour le parc fêtait ses 25ans et le spectacle des lumières a été créé spécialement pour cette occasion. Sans doute l’un de mes moments favoris, ce spectacle était vraiment à couper le souffle.

Le lendemain nous avions le droit d’accéder au parc à partir de 8h soit 2h avant l’ouverture générale du parc, ça je peux vous dire que c’est vraiment génial pour faire des photos sans avoir trop de monde et faire les attractions les plus prisés.

On a profité de ce deuxième jour pour faire les attractions que nous n’avions pas eu le temps de faire, d’acheter des souvenirs, de regarder la parade et de rencontrer Mickey ! Oui oui avec une moyenne d’âge de 20ans on a fait la file d’attente avec des enfants d’environ 5-6ans pour prendre une photo avec Mickey…

Je pense que vous l’aviez compris mais j’ai vraiment adoré mon séjour, concernant la réservation et le prix, nous sommes passés par le site « Vente privée » qui proposait des prix vraiment très attractives, car nous avons payé 155e par personne pour la nuit à l’hôtel, les pass 2 parcs pour 2 jours ainsi que le transport hôtel-parc.

Concernant les repas nous nous sommes arrangé pour faire des sandwiches pour le 1er midi et le soir, le matin le petit-déjeuner est en supplément de 18€ c’est un buffet continental à volonté et pour le midi nous avons mangé dans un fast-food, il faut compter une dizaine d’euros.

J’ai 25 ans

Voilà, on est le 26 avril 2019 et aujourd’hui je fête mon vingt-cinquième anniversaire.

Vous me direz, comme la plupart des gens, « Oh 25 ans tu es toute jeune de quoi tu te plains ».

Même si je ne déprime absolument pas d’avoir 25 ans et j’ai plutôt hâte de savoir ce que la vie me réserve 25 ans ça commence à faire, ¼ de siècle, je me rapproche tout doucement des trentaines, bientôt fini les réductions jeunes…

J’ai 25 ans et j’en ai vécu des choses, joyeuses et beaucoup moins joyeuses, mais cette année j’ai décidé de vivre aussi un peu pour moi, j’ai souvent, voir un peut-être un peu trop, l’habitude de m’occuper des autres, d’être là quand ils ont besoin, de leur regard, de ce qu’ils vont penser de moi, mais cette année je veux profiter de la vie et faire ce qu’il me plait.

J’ai 25 ans, j’ai toujours été rêveuse et mon rêve à moi c’est les voyages alors cet été je m’apprête à partir en voyage seule !

Ma mère a failli faire un infarctus quand je lui ai annoncé la nouvelle mais j’étais la fille la plus heureuse à ce moment, je faisais enfin quelque chose pour moi sans m’occuper du regard et du jugement des autres.

Mon premier « voyage » c’était la Bretagne en famille, j’y ai beaucoup de souvenir, car on est parti dans de très nombreuse année au même camping.
Il regroupait beaucoup d’activité notamment un centre équestre où je passais le plus clair de mon temps, des soirées Waterpolo durant lesquelles je buvais beaucoup plus la tasse que je n’avais le ballon et les soirées entourées de ma famille

Mon premier voyage scolaire : L’Allemagne, un voyage que j’ai absolument détesté, j’étais jeune (CM 1) je suis partie 15 jours, on avait eu un temps affreux, je ne pouvais pas contacter ma famille et la nourriture me paraissait immangeable.
Puis j’ai enchaîné les voyages scolaires : Sport d’hiver, Espagne, Angleterre qui resteront de très bon moment dans ma scolarité.

J’ai pris le train toute seule pour rejoindre mon frère qui vivait en Belgique durant un week-end inoubliable où j’ai découvert la piscine la plus incroyable de tous les temps et j’ai mangé les meilleurs chocolat de ma vie.

Grâce à internet je me suis faite des copines, je suis allée en Alsace et dans le Nord-pas-De-Calais pour les voir où alors on s’est rejoint sur Paris pour partager les concerts de nos chanteurs préférés ensemble, des moments forts et gravé en moi.

J’ai amélioré mon niveau de ski en partant trois fois dans des stations à couper le souffle : Val Thorens, Vaujany et La Bresse. Bon je ne suis toujours pas très douée, mais je descends quand même des pistes rouges !

Puis j’ai pris l’avion pour la première également afin de rejoindre ma cousine à Nice.
Nous avons fait plusieurs étapes ensemble : Monaco, Cannes, l’Italie, Les gorges du Verdon… Nous avons rattrapé le temps après plus de dix ans sans se voir, des retrouvailles qui font du bien et des points communs découvert comme la passion du voyage.

Une année qui sera encore riche en voyages, découvertes et bonheurs.

Aujourd’hui j’ai 25 ans et je suis actuellement à Marrakech sous le soleil et 26 degrés, je pourrais barrer ce point de ma Bucket List :

« Fêter mes 25ans à l’étranger »

Mon coup de cœur pour les livres de Virginie Grimaldi

J’ai découvert les livres de Virginie Grimaldi après avoir terminé « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano.
J’ai d’ailleurs adoré ce livre et je cherchais des histoires un peu similaire.

Je ne suis pas une très grande adepte de la lecture, mais les trois livres dont je vais vous parler je les ai littéralement dévorés en très peu de temps.

 « Tu comprendras quand tu seras plus grande »

Résumé : Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent…

Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les petites joies de l’existence.

C’est mon livre coup de cœur, je pensais que l’histoire dans une maison de retraite aller m’ennuyer, mais ça a été le contraire, on s’attache tellement aux personnages, ils ont tous leurs histoires à raconter, j’ai été passionné par cette histoire et je me suis totalement reconnu dans Julia, son histoire et ses doutes.

« Le premier jour du reste de ma vie »

Résumé : Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : décoration de l’appartement, gâteaux, invités… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin.
Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde.

Toutes les trois totalement différentes est pourtant une si belle amitié est née, on a tous un peu envie de faire comme Marie, même si elle ne l’a pas décidé, tout quitter pour partir voyager seul(e) et apprendre sur soi-même.

« Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie »

Résumé : « Je ne t’aime plus. »

Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Il en faut du courage quand on est dans une situation comme celle de Pauline, et pourtant elle décide de se battre pour sauver son couple.
Cette histoire est un peu plus triste que les autres, mais le caractère solaire et positif de Pauline donne à ce livre une toute autre tournure.

Je pense que vous l’aurez compris, se sont pour moi des lectures incontournables, qui nous fait relativiser et nous sort de notre routine quotidienne.

J’attends avec impatience la sortie de « Il est grand temps de rallumer les étoiles » en format poche le 2 mai.

Si vous avez des livres à me conseiller (format poche je préfère) dans ce même style je suis preneuse !
Et vous, quels sont vos derniers coup de cœur en lecture ?

Mes essentiels pour le Printemps

En ce début de Printemps, je voulais vous faire par de mes essentiels et mes coup de cœur en matière de beauté, de mode et de lifestyle.

Le Printemps est ma saison préférée, le soleil pointe le bout de son nez, les terrasses des centres villes se remplissent, on commence à planifier les vacances au soleil pour se débarrasser de l’hiver et de son froid.

  • Beauté

Si vous êtes une make-up addict, vous avez déjà dû le voir, la marque Tarte débarque en France et je me réjouis de cette bonne nouvelle. Cela fait un moment, je pense environ un an et demi que je n’ai pas acheté de nouveauté make-up mais j’avais déjà repéré une première palette de cette marque sur Sephora US cependant les frais de port et de douane mon refroidi…
Les deux palettes de cette marque qui me font craquer, sont la « Tartelette in bloom » avec ses nuances roses parfaites pour cette saison et la « Tartelette toasted » avec ses couleurs cuivré/marrons qui je pense, se marierons très bien avec mes yeux bleus.

Et enfin le dernier article indispensable pour moi, c’est un rouge à lèvres et c’est le Lady Danger de chez Mac.
Un rouge/orangé mat qui est à tomber malgré qu’il dessèche assez facilement les lèvres.

  • Mode

C’est la catégorie qui rassemblera le plus de pièce, mais cette année j’ai eu plusieurs coups de cœur en matière de vêtements, d’accessoires et de chaussures.

Pour commencer cette sélection, j’ai un gros coup de cœur pour les jupes en ce moment notamment les jupes en denim avec une forme trapèze, pour moi c’est la pièce à avoir absolument dans sa garde-robe, car elle s’accorde avec tout et ensuite les jupes longues/robes plus particulièrement celle avec des motifs à fleurs que je trouve tellement frais pour cette période.

Je me suis récemment découverte une passion pour les robes salopettes et c’est deux gros coups de cœur, j’ai déjà craqué pour une salopette rose un peu similaire à celle-ci, mais ce modèle vert bouteille de la marque Nomadiya avec les détails sur les bretelles me fait tellement craquer.

Au niveau des accessoires, je suis fan des foulards que vous pouvez associer, selon vaut envie, dans les cheveux, autour du cou, à la place de votre ceinture… bref vous pouvez vraiment vous éclater !

Vous n’avez pas pu non plus passer à côté de cette mode des cabas en osier, personnellement je ne suis pas une grande adepte de cette tendance et pourtant j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce cabas de chez stradivarius.

Et la dernière tendance pour cette saison, sont les barrettes à perles, ces petits accessoires pour les cheveux mettent tellement en valeur les coiffures et donne un petit côté très classe.

Et enfin pour finir la catégorie mode, les chaussures ! J’adore les talons mais… je ne sais absolument pas marcher avec alors je remercie l’inventeur des Babies.
Ces jolies chaussures avec un talon de 5 cm, parfait pour marcher, affiner la silhouette et donner un côté classe.
J’ai craqué pour ce modèle de babies orange/rouge que je porte avec une jupe comme avec un jeans, cette paire se marie avec beaucoup de tenue du quotient qui peut être basique et donne alors un côté pétillant.

  • Lifestyle :

L’inratable du printemps 2019 : la dernière saison de Game of Trônes ! Les fans de la série vont me comprendre, je suis tellement impatiente de voir comment la série va se dérouler et se terminer.

J’espère que cette petite sélection de mes essentiels pour le Printemps 2019 vous plaira, n’hésitez pas à me partager en commentaire votre petite sélection, je suis curieuse de connaitre vos goûts.

Tarte au thon

Je vous retrouve aujourd’hui avec la recette du mois, la tarte au thon.
Cette recette, toute simple, me rappelle mon enfance, c’est ma mère qui adorait nous faire cette tarte le dimanche

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • 1 pâte brisée
  • 3 belles tomates
  • 3 boite de thon nature de 150gr
  • 50g de fromage rappé (gruyère, conté, tomme… bref, ce que vous avez)
  • 10 cl de crème de soja
  • 1 grosse c à s de moutarde
  • Poivre

Étape 1 :

Préchauffer le four à 200°C.

Étape 2 :

Mettre la pâte brisée dans le moule à tarte, piquer la avec les dents d’une fourchette puis recouvrir de moutarde à l’ancienne.

Étape 3 :

Égoutter le thon et émietter le.
Déposer le thon sur la moutarde, puis recouvrir avec de belles tranches de tomate.

Étape 4 :

Verser la crème liquide et ajouter le fromage râpé. 
Un peu de poivre et mettre au four pendant environ 30 min à 200°C.

Et vous quelle est la recette qui vous fait penser à votre enfance ?